1ère affiche de la pastorale scolaire 2019-2020

Y’a du réseau ? Identifiant

title=Le premier cadeau qu’offrent les parents à leur enfant, c’est la vie.

Le second, le plus personnel, pour lequel ils se sont accordés avant de l’accueillir, celui qui l’accompagnera toute sa vie, c’est son prénom.
Recevoir un nom et un prénom, c’est devenir quelqu’un qui peut inscrire sa vie dans l’histoire d’une famille, dans l’histoire des hommes.
Le recevoir, c’est aussi pouvoir le donner ou se nommer.

En s’identifiant par son nom et son prénom, l’enfant qui entre à l’école pose un premier geste important pour advenir à lui-même en relation avec les autres.
Pouvoir appeler quelqu’un par son nom, c’est avoir un certain pouvoir sur lui.
Donner son nom représente un premier acte de confiance. Il ne faut pas en abuser.

Une distance qui me sépare de l’autre reste irréductible, il faut la respecter sous peine de se confondre avec lui.
L’autre reste un mystère tout comme je reste mystère à ses yeux ainsi qu’à mes propres yeux.
On n’a jamais fini de se découvrir.

Si dans la religion juive le nom de Dieu est imprononçable (YHWH), c’est pour signifier qu’il reste Mystère et que personne ne peut prétendre le connaître, le définir.
Ce serait de l’idolâtrie.
Dans la Bible, les images de Dieu sont multiples et aucune ne se suffit à elle-même.
On n’a jamais fini de Le découvrir.

Pour faire réseau, on a besoin d’un «identifiant» lié à notre personne, unique, qui ne peut être confondue avec une autre.

L’usage des réseaux sociaux présente des risques, nous ne le savons que trop dans nos écoles. Le «droit à l’image» notamment, vise à éviter les abus.

Etre enfermé dans une image, une étiquette, que ce soit sur la toile, à l’école ou ailleurs empêche une personne d’advenir librement à elle-même, d’évoluer en accord avec ce qu’elle découvre progressivement en puisant à son propre puits.

Pour le chrétien, toute histoire humaine est une histoire divine, jamais fermée sur elle-même.
Nous sommes et nous resterons Mystère.

La PDFpremière affiche fait le vœu que l’école permette à chacun de grandir relié aux autres et en accord avec ce qu’il perçoit au plus profond de lui.

Les PDFpistes d’animation liées à l’affiche proposent : d’éveiller et de libérer la parole autour de l’affiche, des textes d’auteurs, des références bibliques et une proposition d’animation à partir de l’une d’entre elle mais aussi de nombreux autres supports tels que vidéos, chansons, livre et animation diverses.