3° affiche de la psatorale scolaire 2018-2019

PastoraleLa bienveillance traverse toutes les grandes spiritualités.

Selon l’Organisation Internationale pour les Migrations, Bruxelles est la deuxième ville la plus cosmopolite au monde après Dubaï. 62% de sa population est née à l’étranger. Icône de la diversité culturelle de notre monde globalisé, notre métropole est observée.

Est-ce le repli et l’enfermement qui vont l’emporter ou la bienveillance qui libère et donne l’espérance ?

La plupart des grandes spiritualités qui sont amenées à se côtoyer chaque jour davantage ont formulé depuis des millénaires ce qu’on appelle la «règle d’or». Qu’elle soit exprimée positivement ou négativement, elle est une manière de traduire cet élan qui vise le bien et le bonheur d’autrui comme son propre bonheur.

Ce devrait être une norme inébranlable et inconditionnelle pour la vie, les familles, les écoles,… la société.

En voici trois formulations :
Ainsi tout ce que vous désirez que les autres fassent pour vous, faites-le vous-mêmes pour eux. (Christianisme – Mt 7,12 ; Lc 6,31)
Nul d’entre vous n’est un croyant tant qu’il ne souhaite pas pour son frère ce qu’il souhaite pour lui-même. (Islam – 40 Hadiths-Paroles de Muhammad- par an-Nawawi 13)
On ne devrait pas se conduire envers autrui d’une manière qui, appliquée à nous, nous serait désagréable. C’est là l’essence de la morale (Hindouisme- Mahabharata XIII,114,8).

La déclaration universelle des droits de l’homme dont on vient de fêter les 70 ans en est une formulation laïque. C’est une porte solidement cadenassée que Lucas Lincé a choisie pour illustrer cette affiche. Pourvu que nous sachions où trouver la clé !

C’est l’expérience vécue de la bienveillance qui le permet. Elle donne alors envie de s’en servir pour en libérer d’autres.

La  PDFtroisième affiche invite les écoles à être ces lieux de vie où chacun puisse trouver la clé qui contribue à la paix et à l’édification mutuelle.

Les PDFpistes d’animation liées à l’affiche proposent : d’éveiller et de libérer la parole autour de l’affiche, des textes d’auteurs, des références bibliques et une proposition d’animation artistique à partir de l’une d’entre elle mais aussi, un conte, des chansons, une animation interreligieuse autour de la figure de Marie et la présentation de diverses associations œuvrant au dialogue interconvictionnel.